Le peintre Jacques Paris expose au centre d'art contemporain à Embrun dans les Hautes-Alpes.
actualité
peintures
dessins
photographies
écrits
expositions
biographie
contact
liens
Jacques PARIS
- Kurtz
Kurtz I et II, pigments frottés sur papier Arches, sous verre, 120 x 80 cm, 2020

A partir d'une lecture du livre de Joseph Conrad "Au coeur des ténèbres", cette suite de peintures s'attache à un portrait imaginé ou à la figure de Kurtz, un homme que, dans le récit, le personnage de Marlow, à bord d'un steamer rafistolé, est chargé d'aller rechercher très loin quelque part sur une rive du fleuve Congo, dans les années 1890, alors que se met en place la colonisation de l'Afrique par l'Occident. Kurtz peut représenter l'homme blanc fasciné par ce qu'il découvre, ivre de sa puissance d'asservissement, de spoliations des hommes et des richesses qu'il s'approprie au nom de la domination aveugle européenne à laquelle il se soumet et, in fine, succombe, après avoir prononcé ces mots "l'horreur, l'horreur..."

(NB : "au coeur des ténèbres" est à l'origine du film "Apocalypse now" réalisé par Francis Ford Coppola en 1979, dans lequel Marlon Brando figure Kurtz.)




- Cendres et coquelicots
"Cendres et coquelicot", teinture et cendre sur papier Arches, 120 x 80 cm, 2012-2020

Reprise de la série de peintures commencée en 2011 (voir "Rouges et cendres" dans la rubrique "Peintures"), insistance à faire monter sur, ou à travers, parfois sous, l'horizon, l'ombre assise de celles et ceux qui ont été dissous, noyés, pulvérisés... en essayant de passer une frontière. Les noces terribles de la cendre et de la teinture de coquelicot.



- Catalogue "Jacques Paris, la peinture, geste du regard"

A l'occasion de l'exposition jusqu'à fin mars 2020 des 33 peintures du cycle "figure d'Abd el-Kader", ainsi que les deux interventions installations "Constellation " et "Vanité", soit les oeuvres de Jacques Paris entrées depuis plusieurs années dans les collections permanentes du musée-muséum départemental des Hautes Alpes, publication d'un catalogue sur le liens entre les notions de portrait, de figure, de tombeau, de constellation et de vanité, avec des textes des auteurs Kebir Ammi, sur la traversée en peinture de la figure d'Abd el Kader, Jean Daniel Baltassat, sur la peinture - stèle, présence-absence, trace et ombre, et Marion Lafage, sur une lecture nietzschéenne des peintures du cycle "Ecce Homo", accompagnés de notes de présentations de Frédérique Verlinden, conservatrice en chef du musée de Gap, et de notes de lecture sur le portrait et la figurabilité - essentiellement ici de DH Lawrence, Georges Didi-Huberman) de Jacques Paris. Textes et reproductions (104 pages), publication décembre 2019, disponible à la vente au musée à partir du 08 février 2020.



- écoutez-voir
Animation sur les ondes de la radio libre RAM 05 d'une chronique de 5 à  6 minutes intitulée "écoutez voir", consacrée à  la rencontre avec une oeuvre.
Diffusion : les vendredis à  8h45 et 12h15 (rediff.)

Depuis septembre 2013, une centaine de chroniques ont été diffusées et sont re-écoutables en podcasts sur le site de la RAM.

 

 

 


Conception site Web : Denis BUFFET PAO 05300 VENTAVON