Le peintre Jacques Paris expose au centre d'art contemporain à Embrun dans les Hautes-Alpes.
actualité
peintures
dessins
photographies
écrits
expositions
biographie
contact
liens
Jacques PARIS
- "Coups de bec", château de Picomtal (05)

"Coups de bec", papier kozo, gomme arabique et pigments collés sur verre,
4 panneaux, 4 m 50 x 1 m.

Ce travail, qui s'apparente au vitrail, prolonge les recherches sur l'opalescence et les réalisations pour les baies du chevet présentées dans l'abbatiale de Boscodon. Le motif est tiré des chants de merles, à partir des notes dessinées sur carnet à leur écoute réitérée, surtout le matin, débusquant les formules mélodiques modulées et inventives sifflées, babillées, flûtées tour à tour par les mâles au printemps, qui au dire des amateurs ont été particulièrement prolifiques en 2017. Ce motif installé dans la partie supérieure de la verrière de la véranda permet de voir simultanément, à travers les vitres transparentes, le jardin du château. La rythmique du motif et la gamme colorée, jaunes-ors et violines cramoisies, qui ont résulté de cette écoute évoque l'appel (autre nom du chant du merle) et l'empreinte des impacts de coups de bec frappés contre la baie vitrée.


- "chants de l'aube"
abbaye de Boscodon (05) jusqu'au 25 septembre 2017


© photo Michèle Durieu
Commandées par l'association des amis de Boscodon, les huit "peintures opalescentes", dans une monochromie bleue, encres et pigments, huile et gomme arabique sur papier japonais, sont installées dans les fenêtres de la partie est de l'église abbatiale de Boscodon (XIIème siècle). Ces peintures pour la lumière du matin, empruntent leur titre aux ultimes pièces pour piano composées par Robert Schumann, "Gesänge der Frühe", "chants de l'aube". Elles sont travaillées entre transparence et opacité, entre lumière et ombre, selon la fonction du vitrail qui consiste à retenir et filtrer la lumière extérieure. Le sujet de ces peintures se confond à leur objet : membranes tendues dans les ouvertures métamorphosant la lumière naturelle extérieure "chaotique", lui faisant rejoindre l'ordre de l'espace intérieur, l'animer, l'orienter, comme on peut imaginer que le faisaient les peaux animales grattées et huilées au Moyen Âge. Cette suite de peintures fixées dans les baies du chevet, est mise en dialogue avec une série de tableaux d'André Gence accrochés dans la nef, pendant l'exposition dans l'abbatiale du 29 mai au 25 septembre dans le cadre de la saison culturelle 2017 dont le thème est "dépouillement et plénitude".
(Site web : Abbaye de Boscodon)

- écoutez-voir

Animation sur les ondes de la radio libre RAM 05 d'une chronique de 5 à 6 minutes intitulée "écoutez voir", consacrée à la rencontre avec une oeuvre.
Diffusion : les vendredis à 8h45 et 12h15 (rediff)

Depuis septembre 2013, une centaine de chroniques ont été diffusées et sont re-écoutables en podcasts sur le site de la RAM.

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Conception site Web : Denis BUFFET PAO 05300 VENTAVON